Fil Twitter de Sens Public

Suivez le fil Twitter de @SensPublic et connectez-vous, au moment des séminaires, via polemictweet pour apporter votre contribution à la réflexion (...)

Écrivains, personnages et profils : l’éditorialisation de l’auteur

Colloque international Les 24 et 25 mai à l’Université de Montréal sous la direction de Bertrand Gervais, Servanne Monjour, Jean-François (...)

De la confession de soi à la confiscation de soi

Herméneutique du sujet et régime de la trace numérique

17 mars 2016 _

avec Amar Lakel, Franck Cormerais

Organisation : Franck Cormerais et Amar Lakel, Université de Bordeaux
Attention, le séminaire commencera à 12h30 à Montréal ; 17h30 de Paris

La dynamique de l’éditorialisation numérique en général et des réseaux sociaux en particulier transforment profondément les modes de subjectivation dans l’espace public. L’évolution des techniques de soi est accompagnée par un nouveau régime de traces qui se démultiplie dans le développement des plateformes de publication en ligne (blog, réseaux sociaux, social bookmark, économie du partage). Ce régime de la trace numérique contribue à mutation d’un rapport à soi à travers les thèmes de la conversion (métanoïa) et de la confession (aveu). Une herméneutique du sujet aujourd’hui ne peut se concevoir sans un détour par la convertibilité des données et les modes d’écriture associés à des « exercices existentiels ». Par ailleurs, l’économie politique de ces plateformes numériques de l’aveu et du don repose entièrement sur la reconstruction a posteriori du sujet, de l’auteur. Big datas et algorithmes sont les nouvelles technologies de la confession au service d’une subjectivation de soi (Klout, dis-moi à quel point je suis influent !), mais surtout d’une subjectivation au service des pouvoirs qu’ils soient marketing ou juridico-politique. Entre confession et confiscation se joue un destin d’une individuation qui par le biais du « web 2.0 » relance, à travers les Humanités digitales et ses méthodes, la question difficile d’une définition actuelle de l’auteur.


À Montréal, cette séance se tiendra exceptionnellement à 12 h 30.

Ressources

Franck Cormerais est chercheur en sciences de l’information et des communications, attaché au MICA (Médiations, Information, Communication, Arts), laboratoire de recherche de l’Université de Bordeaux, depuis 2011, ses thèmes de recherche sont vastes et variés : modèles de l’innovation, l’imaginaire de la culture numérique, dynamiques territoriales créatives dans la perspective d’un développement social, l’industrialisation contemporaine du langage et plus généralement de ses formes symboliques, l’économie de la connaissance...

Amar Lakel est Maître de Conférences en Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université Michel de Montaigne, Bordeaux 3, Amar Lakel y est aussi responsable du parcours « communication publique et politique » du Master Communication des organisations, depuis 2006. Il est chercheur au MICA (Médias, Information, Communications, Arts).