Fil Twitter de Sens Public

Suivez le fil Twitter de @SensPublic et connectez-vous, au moment des séminaires, via polemictweet pour apporter votre contribution à la réflexion (...)

Écrivains, personnages et profils : l’éditorialisation de l’auteur

Colloque international Les 24 et 25 mai à l’Université de Montréal sous la direction de Bertrand Gervais, Servanne Monjour, Jean-François (...)

Serious games

Séance 5

22 mars 2012

avec Catherine Rolland, Simon Bachelier, Stéphanie Mader

Ressources

Catherine Rolland : Après une dizaine d’années passées en tant que chercheuse cadre de l’industrie pharmaceutique, Catherine Rolland a rejoint le monde du jeu vidéo et celui du Serious Game en entreprenant un MBA spécialisé en Video Game Management dont elle est sortie major en 2010 . Depuis elle s’investit dans le développement et la promotion de Serious Game notamment dans le domaine de la Santé et de l’Education. Elle est actuellement chef de projet et membre actif de l’association Serious Game Lab, qui a pour particularité de réunir et créer l’ancrage entre les différents acteurs du secteur : créateur, commanditaires, experts, chercheurs, utilisateurs et institutionnels.

Stéphanie Mader : Pendant plusieurs années, Stéphanie Mader travaille comme développeur et chef de projet pour des web agencies Suisses avant de s’intéresser à l’industrie du jeu : Elle entreprend le master jeux vidéo de l’ENJMIN en section Game Design durant lequel elle mène différents projets dont certains expérimentent des interfaces particulières (table tactile, capteurs cardiaques).A l’issue du cursus, elle rejoint Seaside Agency en tant que Lead Game Designer, principalement sur le projet de jeu thérapeutique appelé le Village aux Oiseaux.Actuellement doctorante au CEDRIC (laboratoire informatique du CNAM), elle mène des recherches sur les méthodes de Game Design adaptées aux jeux thérapeutiques.

Simon Bachelier est chargé de projets jeux vidéo pour Universcience (Cité des sciences et de l’industrie) pour laquelle il développe une réflexion autour de la médiation culturelle par le biais du jeu, travaille sur le développement de serious games scientifiques et participe à la création d’une programmation et d’un espace permanent dédiés aux jeux vidéo. Il est également membre du collectif de créateurs de jeux indépendants One Life Remains, qui développe des évènements originaux autour de la culture actuelle du jeu vidéo, crée des jeux à caractère expérimental et explore les frontières entre scènes artistiques contemporaines et divertissement vidéoludique.